Le Fonds de Dotation d’Estienne de St Jean, partenaire de la rencontre des écrivains du Pays d’Aix

Les « écrivains du Patrimoine «  ont rencontré leur public au Grand Saint Jean.

Samedi 10 Juin 2017, sous les frondaisons rafraichissantes des platanes du Domaine du Grand Saint Jean, le public a pu rencontrer les écrivains du patrimoine. C’est une initiative conjointe de l’ARPA (Association pour la Restauration et la Sauvegarde du Patrimoine du Pays d’Aix et du Fonds de Dotation d’Estienne de Saint Jean qui pour la seconde fois réunissaient les écrivains ayant publié des ouvrages sur le patrimoine du pays d’Aix.

Il serait difficile de les citer tous, mais les « classiques » étaient là : Daniel Chol, pour son « Parlez moi d’Aix », Jean-Pierre Cassely pour son « Aix insolite et secrète », Mohammed El Hamzaoui et Léo Purgette, pour leurs « Mascarons d’Aix » ,Henri Joannet , Jean-Claude Blanc (le monument Sec), JC Bouvier « Sextius Mirabeau », Guy Astic, « Histoire du cinéma à Aix », l’ARPA pour son « Parcours-Promenade » …Il y avait aussi des auteurs de romans ayant pour cadre la Pays d’Aix, comme Frédérique Banzet et Jean Darrig.

Une table ronde sur le compositeur aixois, Emmanuel de Fonscolombe(1810-1875) dont les œuvres ont été récemment retrouvées, a constitué un moment fort de la journée grâce à l’animation de Jacques Maleyran . Frédéric d’Agaÿ, Olivier Braux, Jean-Pierre d’Estienne d’Orves , Fabienne de Fonscolombe ont évoqué la vie et la musique de cet élève de la maîtrise de la Cathédrale Saint Sauveur.

Le public un peu clairsemé, mais motivé, a apprécié la rencontre.

Après une matinée bénéficiant de la fraîcheur des frondaisons des tilleuls du Grand Saint-Jean, admirateurs, descendants du compositeur et une dizaine d’Amis du Festival d’Art Lyrique avec le président Olivier Braux, se sont retrouvés, en plein après-midi dans la chaleur du quartier Mazarin,  devant l’hôtel du 23 de la rue du 4 septembre.

 

Fabienne de Fonscolombe, présidente de l’Association des Amis d’Emmanuel de Fonscolombe, arrivée la veille de Paris, a dévoilé  la plaque offerte par son association et apposée sur la façade de la demeure où a vécu et où est décédé le condisciple de Félicien David.

Puis, dans l’élégant vestibule transformé pour l’occasion en salle de musique, l’historien Frédéric d’Agaÿ a évoqué la vie en ces lieux de son aïeul aixois. Le baryton Mario Hacquart, redécouvreur et déchiffreur des archives du compositeur, le violoncelliste Pierre Charles et la pianiste Maroussia Gentet (attendue en  août à La Roque d’Anthéron), tous trois venus spécialement de Paris, ont charmé l’auditoire par un récital proposant des compositions des deux élèves de Balthazar Michel. La dernière pièce choisie, La Fonscolombe, a permis de conclure en fanfare cette belle 4 ème Rencontre,  commencée le matin au Grand Saint-Jean, orchestrée  par l’ARPA et le Fonds de dotation d’Estienne de Saint-Jean.

 

20 décembre 2014, sortie du livre « Blanche d’Estienne de Saint-Jean, dernier chevalier de Provence » par Michel Barbier. Editions GénéProvence

Biographie de Blanche d'Estienne de Saint Jean

20 décembre 2014, sortie du livre « Blanche d’Estienne de Saint-Jean, dernier chevalier de Provence » par Michel Barbier. Editions GénéProvence

Une biographie de Blanche d’Estienne de Saint-Jean (1861-1933)

Un livre abondamment illustré

« Cette femme au caractère bien trempé, quelque peu excentrique, aurait pu être l’héroïne de quelque roman anglais. Son attachement au Grand Saint-Jean et à la Provence fut si grand qu’elle décida, étant sans héritier direct, de faire don de son château à la ville d’Aix. » (extrait de la préface de Jean-Pierre d’Estienne d’Orves)
Bon de souscription, Biographie de Blanche d’Estienne de Saint Jean (pdf)